Exploitation d'un four à soufre

Ouvert le 02/10/2020 à 00 heure par le commissaire enquêteur, ce registre sera clos le 02/11/2020 à minuit

Le projet soumis à l'enquête : Exploitation d'un four à soufre

Groupe Tereos :

TEREOS est un groupe agro-industriel coopératif spécialisé dans la première transformation de la betterave, de la canne et des céréales.

TEREOS offre des débouchés durables à 1 million d’hectares de productions agricoles grâce à 49 sites industriels répartis sur quatre continents (Europe, Amérique du Sud, Afrique et Asie). TEREOS emploie 25.000 salariés permanents qui œuvrent à la production et à la transformation de la betterave, de la canne et des céréales. C’est un acteur économique de poids avec un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros en 2017/18.

TEREOS se positionne en tant que groupe sucrier n°1 sur le plan national et n°2 sur le plan international.

La sucrerie de Chevrières :

L’Etablissement TEREOS de CHEVRIERES est spécialisé dans l’extraction du sucre de la betterave.

La transformation de la betterave en sucre est une activité saisonnière qui a lieu en automne (de septembre à janvier).

Après arrachage par les planteurs, les betteraves sont acheminées jusqu'à la sucrerie par transport routier, puis lavées et découpées en fines lamelles (cossettes). Le sucre contenu dans les betteraves est extrait par diffusion à contre-courant dans de l'eau chaude (de l'ordre de 70°C).

Il ressort de cette extraction un "jus vert" contenant 16 % de sucre et des pulpes (cossettes épuisées), destinées à l'alimentation du bétail, soit directement après pressage (pulpes surpressées), soit après des étapes complémentaires de déshydratation et de granulation (pulpes déshydratées sous forme de pellets).

Après plusieurs étapes de purification, chaulage/carbonatation (phase d’épuration), le jus est concentré par évaporation. Ce dernier peut alors être stocké sous forme de sirop ou poursuivre sa concentration conduisant à la cristallisation naturelle des cristaux de sucre.

Après séparation par centrifugation, les cristaux de sucre sont séchés, refroidis puis stockés en l'état.

Le sucre produit par la sucrerie de CHEVRIERES, stocké dans un silo vertical de 30.000 t, est destiné à la clientèle industrielle (biscuiterie, chocolaterie, confiserie, boissons). Il est expédié en vrac par camions.

L’effectif du site est d’environ 156 salariés permanents et 70 saisonniers.

L’activité industrielle de l’Etablissement de CHEVRIERES se répartit de la manière suivante :

➢ Les activités saisonnières

▪ La transformation des betteraves (capacité : 12.200 t de betteraves/j) en sucre cristallisé et sirop, durant la campagne sucrière (de septembre à janvier),

▪ La production de sucre à partir de sirop durant la campagne sirop (d’avril à mai),

▪ Le traitement des pulpes de betteraves par pressage et déshydratation, d'une partie d'entre elles, en campagne.

➢ Les activités permanentes

▪ Le stockage et l'expédition du sucre vrac et de pellets,

▪ La production et l’expédition de Fructo Oligo Saccharides (FOS), sucres liquides et invertis,

▪ L'entretien et la maintenance du matériel industriel.

L'établissement est une installation classée soumise à autorisation, mais n’est pas un établissement de statut SEVESO.

Description du projet :

Afin de maitriser la formation de substances colorantes dans le jus après épuration, le jus épuré va subir une étape de sulfitation, avec l’ajout d’un agent décolorant, le dioxyde de soufre (SO2). Dans l’Etablissement de CHEVRIERES, ce décolorant est mis en oeuvre sous forme d’une solution de bisulfite de sodium à 39 %. Or, ce produit est cher et ses producteurs sont de moins en moins nombreux.

L’Etablissement de CHEVRIERES souhaite donc remplacer le bisulfite de sodium par du dioxyde de soufre obtenu par combustion de soufre solide dans un four dédié.

Ce projet s’accompagnera des modifications suivantes :

- La création d’un magasin de stockage de soufre

Ce bâtiment métallique d'environ 26 m2 permettra le stockage de 30 t de soufre perlé conditionné en big-bag de 500 kg.

- La mise en place d’un four à soufre d’une capacité de production de 90 kg/h en moyenne et de 100 kg/h au maximum et d’une tour de sulfitation de 17 m de haut, composés de :

- une trémie d’alimentation du four en soufre solide,

- un four à soufre assurant la transformation du soufre solide en SO2 par combustion,

- une tour de refroidissement assurant le refroidissement du gaz produit,

- un sulfiteur où le jus avant évaporation est mis en contact avec le gaz,

- un ventilateur aspirant le SO2 au travers du sulfiteur.

Les nouvelles installations seront implantées au sein du site dans les limites actuelles à proximité de l’atelier évaporation, sur une zone libre.

L'enquête publique

L'enquête publique est une procédure règlementaire assurant l'information, la participation du public ainsi que la prise en compte de l'intérêt des tiers lors de l'élaboration des décisions susceptibles d'affecter l'environnement. Elle est dorénavant appelée enquête environnementale et est codifiée sous les articles L123 et R123 du code de l'environnement. Dans le cadre de l'enquête dont la durée est fixée par l'autorité organisatrice dans son arrêté d'ouverture, l'information du public est assurée au moyen du dossier d'enquête mis à disposition sur le ou les lieu(x) d'enquête et sur internet. Toute personne qui le souhaite peut participer à l'enquête en déposant une contribution sur les registres ouverts à cet effet sur le ou les lieu(x) d'enquête et par voie numérique. Elle peut aussi dialoguer avec le commissaire enquêteur au cours de ses permanences tenues généralement en mairie.

Autorité organisatrice

  • Préfecture de l'Oise
  • 2, Avenue de l'Europe
  • 60000 Beauvais
Arrêté Préfectoral du 10/09/2020

Siège de l'enquête

  • Mairie de Chevrières
  • 2, Place Saint-Georges
  • 60710 Chevrières

Lieux d'enquête

Le Commissaire Enquêteur

L'enquête publique est conduite et animée par un commissaire enquêteur. Personnalité neutre et indépendante, inscrite sur les listes d'aptitude au titre de l'année, le commissaire enquêteur est désigné par le Président du tribunal administratif ou dans certains cas par le Préfet. Garant du bon déroulement de la procédure d'enquête, le commissaire enquêteur recueille l'ensemble des contributions du public exprimées par écrit, par voie numérique ou lors des permanences durant l'enquête et rend à l'issue de celle-ci son rapport et conclusions motivées .

En savoir plus sur les commissaires enquêteurs : www.cnce.fr

Le commissaire enquêteur

Monsieur Michel MARSEILLE

Moyens de participation

Les observations et propositions peuvent être déposées sur ce registre numérique, ou envoyées par e-mail ([email protected]) pendant toute la durée de l'enquête publique. Elles peuvent être également déposées sur les registres « papier » prévus dans les deux lieux d'enquête, au cours des permanences ou être adressées à monsieur le commissaire enquêteur par courrier, avant la clôture de la procédure, au siège de l'enquête publique Mairie de Chevrières, 2, Place Saint-Georges, 60710 Chevrières. Toute contribution exprimée selon des modalités non prévues ou reçues en dehors de la période d’ouverture de l’enquête ne sera pas prise en compte.

Permanences du commissaire enquêteur

Le commissaire enquêteur se tient à la disposition du public, sans rendez-vous, pour recevoir ses observations lors des quatre permanences indiquées ci-dessous.