Projet de réaménagement de la plateforme de transport combiné Rail-Route de Vénissieux/ Saint Priest

Ouvert le 21/03/2022 à 00 heures, ce registre est clos depuis le 25/04/2022 à minuit

Le projet soumis à participation électronique du public :

Objectifs du projet

L’opération de réaménagement de la plateforme de transport combiné Rail-Route de Vénissieux / Saint-Priest, a pour double objectif d’augmenter la part modale du transport ferroviaire de marchandises tout en réduisant les nuisances routières aux abords de la zone résidentielle située rue du Charbonnier.

Cette opération prévoit pour cela :

  • La création d’un point d’entrée unique pour les poids-lourds situé rue du Beaujolais.
  • L’allongement et la création de nouvelles voies exploitées avec des portiques de manutentions des containers ou caisses mobiles.

Le fret ferroviaire et le transport combiné

La plateforme est connectée à la ligne ferroviaire ligne Lyon – Grenoble au niveau du triage de Vénissieux où sont réceptionnés ou expédiés les trains vers diverses destinations : Marseille, Fos-sur-Mer, Le Havre, Dijon, Strasbourg, Anvers, Dourges, Duisbourg.

Différentes méthodes de transport de marchandises par le rail existent :

  • La plus grande majorité (79%) des marchandises est transportée de manière conventionnelle dans des wagons-citernes (carburants…), en vrac (produits de la sidérurgie, matériaux de carrières, céréales, pondéreux par exemple), sur des palettes chargées dans des wagons fermés…
  • Une partie des marchandises transportées par le rail (15%) est conditionnée dans des conteneurs qui sont ensuite chargés sur des wagons plats. Ces conteneurs sont polyvalents et peuvent être également chargés sur des barges fluviales, des cargos ou des camions. C’est ce type de transport qui est appelé « transport combiné ».
  • Enfin, une petite partie du fret ferroviaire (5%) correspond à des marchandises chargées dans des camions semi-remorques qui sont placés sur des wagons spéciaux : il s’agit du ferroutage.

Le transport combiné permet de choisir différents modes de transport (fluvial, routier, ferroviaire) au cours de l’acheminement d’une même marchandise. Le transport intermodal permet d’allier la flexibilité du transport routier et la sobriété énergétique du ferroviaire. Il est une réponse pertinente au défi climatique qui attend les générations futures.

 Caractéristiques du projet

1.     Cour « Ouest »

Le projet prévoit divers aménagements pour la cour « Ouest » (voir p.12 du dossier de concertation).

En premier lieu, le projet prévoit la suppression de l’accès des poids-lourds empruntant aujourd’hui le  chemin du charbonnier. Ce volet du projet permettra de supprimer totalement la circulation des poids-lourds desservant le site depuis le chemin du charbonnier. Le portail actuel sera maintenu pour permettre l’accès de véhicules légers de certains personnels dont le poste de travail est situé dans cette partie du site, et pour permettre un accès facilité des services de secours. Une clôture sera posée à l’intérieur du site, à environ 100m du portail actuel pour séparer les activités qui seront installées dans le bâtiment administratif et l’activité de chargement / déchargement des trains, à proximité des voies ferrées.

Par ailleurs, alors que la cour « Ouest » est aujourd’hui traversée par l’ensemble des poids-lourds desservant le site, elle sera, à échéance de réalisation du projet, traversée uniquement par les poids-lourds la desservant (en provenance de la cour « Centrale »). La fermeture de cet accès va provoquer une forte diminution du nombre de poids-lourds en circulation dans la cour « Ouest », passant ainsi de 400 à 150 circulations journalières environ. L’augmentation attendue du nombre total de poids-lourds en circulation sur le site ne s’accompagne donc pas d’une augmentation du nombre de poids-lourds sur la cour « Ouest ».

En second lieu, le projet prévoit l’allongement à 450m de 3 voies existantes et l’installation d’un portique de manutention électrique. Ces deux opérations permettront de charger et décharger des trains plus longs et sur 3 voies au lieu d’une seule aujourd’hui. Par ailleurs, l’installation d’un portique de manutention électrique va permettre de supprimer l’utilisation des grues mobiles à pneus, qui génèrent des nuisances plus importantes, en raison de leur motorisation thermique notamment.


 2.     Cour « Centrale » et cour « Sud »

La plus grande partie des modifications apportées au site par le projet se situe dans ces deux cours. Tout d’abord, 3 voies de 250m seront créées dans la cour « Centrale » et équipées d’un portique de manutention électrique. Ces voies permettront d’augmenter la capacité du site en termes de nombre de containers traités chaque jour. Cette cour, qui est la zone d’exploitation la plus éloignée des habitations, pourrait accueillir une activité de chargement et déchargement des trains 24h/24, alors que l’accès des poids-lourds sera quant à lui toujours interdit entre 19h30 et 6h du matin avec cependant un souhait émis par l’exploitant actuel d’accès anticipé dès 4h00 pour une dizaine de camions.

La cour « Sud », qui est actuellement très peu aménagée et représente une réserve foncière importante sur le site sera remodelée entièrement par le projet. Une voie de 300m sera créée, permettant de recevoir des trains supplémentaires. L’espace de stockage des containers vides sera installé dans cette cour, qui sera exploitée à l’aide d’une grue mobile sur pneus.

Enfin, le nouvel accès réservé aux poids-lourds sera construit dans cette cour. Il sera composé de cinq zones distinctes.

  1. a.      Tout d’abord, un giratoire interne au site sera construit, permettant de fluidifer le trafic et d’éviter la congestion de la voirie publique. Ce giratoire desservira deux routes internes au site : l’une menant à la cour « Est », et l’autre menant aux  cours ouest, centrale et sud. Il permettra par ailleurs la sortie des camions en provenance des cours ouest, centrale et sud.
  2. b.      La route donnant accès à la cour « Est » servira d’espace d’attente aux poids-lourds qui se présenteraient de manière anticipée par rapport aux heures d’ouverture de celui-ci (05h45-19h45 pour la cour « Est »). D’une longueur de 200m, sur une seule voie en sens unique, elle permettra la mise en attente de 10 poids-lourds en file indienne.
  3. c.      La route donnant accès aux guichets de contrôle (et aux cours ouest, centrale et sud) constituera également une zone d’attente pour les poids-lourds. Elle sera constituée de 4 voies sur une longueur de 100m, permettant le garage de 20 poids-lourds.

 Ainsi, ces deux espaces d’attente permettront d’éviter que les poids-lourds se présentant aux heures de pointes d’activité ou de manière anticipée par rapport aux heures d’ouverture du site stationnent sur la voirie publique, ce qui est la situation actuellement rencontrée sur le chemin du Charbonnier et, de manière moins fréquente, sur la rue du Beaujolais.

  1. d.      Une zone de pré-contrôle et des guichets de contrôle seront construits et formeront la quatrième zone de ce nouvel accès. Ils ne seront accessibles qu’aux heures d’ouverture du site aux poids-lourds (entre 6h et 19h30). Ils permettront de faciliter les opérations de contrôle des poids-lourds qui se rendent vers les cours ouest, centrale et sud et de fluidifier le trafic routier à l’intérieur du site.
  2. e.      Enfin, la cinquième et dernière zone concerne la construction d’un bâtiment administraif de 1000m2 sur deux niveaux aux côtés duquel seront implantés un parking 60 places destinés aux véhicules légers et un parking de 12 places pour les poids-lourds. Ce parking poids-lourds accessible par une voie dite de recyclage doit permettre une mise en attente dans le cas où le pré-contrôle détecterait un problème administratif ou technique à régler avant de pénétrer dans l’une des cours. Cette voie de recyclage doit permettre de ne pas bloquer les camions suivants et garantir  ainsi une plus grande fluidité.


3.     Cour « Est »

 L’accès à la cour « Est » sera également modifié. Actuellement, certains poids-lourds qui proviennent de Saint-Priest se déportent sur la gauche de la chaussée afin de pénétrer sur le site, en raison d’un rayon de giration insuffisant. À échéance de réalisation du projet, les poids-lourds devront emprunter le nouvel accès, dont la conception sera adaptée aux contraintes des poids-lourds. Ces camions ne passeront pas par le nouveau guichet de contrôle, car le guichet existant à l’entrée de la cour « Est » sera conservé.

 La sortie actuelle de la cour « Est » sera conservée. Elle sera légèrement réamménagée pour éviter qu’elle ne soit utilisée à contre-sens.

 

 

Maître d'ouvrage

  • SNCF Réseau DT
  • 78, Rue de la Villette
  • 69003 Lyon
la procédure

Autorité organisatrice

Arrêté Préfectoral du 22/02/2022

Siège de la procédure de participation électronique