ZONE D’AMENAGEMENT CONCERTE (Z.A.C.)« VILLE SUD CANAL »

Ouvert le 19/11/2021 à 00 heure, ce registre sera clos le 20/12/2021 à minuit

Le projet soumis à participation du public :

La ville de Beaucaire se situe à la frontière Est du département du Gard, sur la rive droite du Rhône, au centre d’un triangle formé par Nîmes à l’Ouest, Avignon au Nord-Est et Arles au Sud. Elle se trouve au croisement de grandes régions historiques : le Languedoc et la Provence, et d’espaces naturels remarquables : la Camargue (au Sud) et le plateau des Costières (au Nord).

On comprend alors que la ville de Beaucaire est située à un carrefour urbain et naturel très fréquenté, connaissant des évolutions démographiques toujours plus fortes, marquant le territoire par l’alternance entre paysages urbains et naturels. Ainsi, si Nîmes et Avignon sont les deux principaux pôles urbains situés à proximité immédiate, c’est aussi sans compter sur Arles (limitrophe de Beaucaire) et ses 53 000 habitants, mais aussi Salon-de-Provence ou encore Cavaillon.

Beaucaire est donc située dans un lieu à la fois historique, stratégique et riche, tout en étant marqué par une forte sensibilité au niveau de la gestion du patrimoine naturel vis-à-vis des grands pôles urbains qui se développent toujours plus.

Pourtant, dans ce sillon d’agglomérations rayonnantes, Beaucaire a toujours su tiré son épingle du jeu. Fondée il y a plus de 2500 ans, la ville est connue comme étape relais de la célèbre voie Domitienne qui reliait l’Italie à l’Espagne, en tant que port de Nîmes sur le Rhône, sous le nom antique d’Ugernum. Si le Moyen-Âge marque un ralentissement de l’extension de la ville, ce dernier part de plus belle à partir du 17ème siècle à partir desquels s’édifient les plus beaux hôtels particuliers et demeures. Pourtant, l’avènement du chemin de fer et la fin du commerce fluvial vont progressivement anéantir la Foire de la Madeleine et plonger Beaucaire dans l’anonymat.

Malgré tout, alors que Arles, Nîmes et surtout Avignon continuent leur expansion de nos jours, Beaucaire n’est pas réduite à subir l’attractivité grandissante de ces agglomérations. Au contraire, alors que de nombreuses communes françaises de taille moyenne souffrent de leur localisation à cheval entre plusieurs agglomérations (entre Metz et Nancy, Rennes et Nantes, ...), Beaucaire a su au contraire jouer la carte de la polyvalence et a fait valoir sa grande accessibilité à ces villes, tout en jouissant d’un cadre exceptionnel.

Ainsi, à l’échelle de Beaucaire, si la commune a longtemps été limitée à sa vieille ville dense aux ruelles sinueuses, les quartiers annexes se sont peu à peu développés d’abord par faubourgs puis par lotissements successifs de plus en plus éloignés du cœur de ville à l’image des Collines d’Urgernum, grand lotissement constitué de belles villas à proximité immédiate de la RD90. C’est ainsi que la commune de BEAUCAIRE a décidé de lancer un grand projet de requalification et de renouvellement de la friche urbaine « Sud Canal ». Au travers de la création d’une « Zone d’Aménagement Concerté » dénommée « Ville SUD Canal ». A terme 400 logements devraient être produits dans ce périmètre de friche urbaine.

Compte tenu de la nature et de la fonction du projet (avec voiries et bâtiments de logements), il n’est pas possible d’éviter l’imperméabilisation de toutes les surfaces. Ceci augmente les volumes d’eaux ruisselés et les débits de pointe générés par la zone d’étude. Dans le but de compenser cet effet négatif et de reproduire au maximum le fonctionnement initial des sols, le projet prévoit la mise en œuvre de noues d’infiltration, des toitures terrasses stockantes et des bassins de rétention des eaux pluviales. Les débits de fuite de ces ouvrages se rejettent, à débit régulé, dans le canal du Rhône à Sète.

Les relevés de terrains ont révélé la présence d’une zone humide d’environ 100 m² au centre de la zone d’étude. Il s’agit d’une phragmitaie dont la fonctionnalité en tant que zone humide semble peu importante et dont l’état de conservation est défavorable. Il est toutefois prévu de compenser cette perte par la reconstitution et l’entretien d’une nouvelle zone humide sur une surface de 200 m² à minima.

La procédure
La procédure dite de «participation du public par voie électronique» est régie par les articles L. 123-19 et L.123-12 et L. 123-2-1 du code de l'environnement. Elle concerne les projets soumis à évaluation environnementale mais non soumis à enquête publique, en application du 1° du I de l’article L. 123-2 du code de l'environnement. La participation du public par voie électronique est ouverte et organisée par l'autorité compétente pour autoriser les projets.

Siège de la procédure

Lieu de la procédure

Moyens de participation

Les observations et propositions peuvent être déposées sur ce registre numérique, ou envoyées par e-mail ([email protected]) pendant toute la durée de la procédure. Elles peuvent être également déposées, ou être adressées , par courrier, avant la clôture de la procédure, au siège de la procédure, Mairie - Beaucaire, Place Georges Clémenceau, 30300 Beaucaire.