Projet de création et de mise en exploitation d'un centre de données informatiques à Villebon-sur-Yvette

Ouvert le 25/06/2024 à 08 heures 30, ce registre sera clos le 26/07/2024 à 17 heures

Dû à une demande croissante des besoins de stockage de données informatiques, à l’évolution des besoins en termes d’outils liés au numérique, de l’intégration de l’IA dans de nombreux services, Colt souhaite accompagner ses partenaires au travers de la construction d’un nouveau centre de données informatiques.

Le projet se situe sur la commune de Villebon-sur-Yvette, plus exactement dans le Parc d’Activités de Courtabœuf, au 20 avenue du Québec. Il s’agit de restructurer un site existant laissé vacant pour objectif de redynamiser le secteur et de s’inscrire dans un environnement propice étant donné la proximité avec le Plateau Saclay où se situe de nombreuses activités liées aux usages du numérique (rechercher, etc.).

Le bâtiment de centre de données est composé d’un secteur de salles informatiques sur trois niveaux. Ainsi que la zone de bureaux sur la façade principale. Le bâtiment est également doté d’une zone technique extérieure en toiture. Celle-ci contiendra les installations indispensables au fonctionnement de l’activité du bâtiment et sera protégé par un bardage qui fera office d’écran visuel et acoustique. Côté ouest, une zone technique extérieure est accolée au bâtiment également intégrée architecturalement dans l’ensemble.

Une récupération de la chaleur fatale du bâtiment de centre de données est mise en place afin d’être valorisée par le biais de pompe à chaleur avant d’être réinjectée sur le réseau de chaleur de la ville. En complément la chaleur fatale sera utilisée pour le préchauffage de l’air neuf introduit dans le bâtiment et pour une partie du chauffage du bâtiment de bureau.

Le projet prévoit 25,3 % de la surface totale du terrain en espaces végétalisés dont 67,2 % de surface végétalisée en pleine terre. A cela s’ajoute la surface perméable pour un total de 8,3 % comprenant : des places de stationnement en dalles pavées perméables qui assurent 100% de l’infiltration des eaux des pluies, des trottoirs en enrobé drainant, la toiture végétalisée de la zone de bureaux et un système de végétalisation sur les locaux techniques en toiture.

Dans l’objectif de répondre à l’obligation de se pourvoir d’un dispositif de performance énergétique sur au moins 30% de sa surface disponible, réalisé en toiture ou en ombrière surplombant les aires de stationnement, le projet intégrera un procédé de production d’énergies renouvelables par l’installation de panneaux photovoltaïques idéalement positionnées en toiture. Le parc de stationnement pour visiteurs le long de l’avenue du Québec intègrera un système de végétalisation à travers la mise en œuvre de plantes grimpantes qui recouvrent la totalité de la surface des places de stationnement. La façade Est fait également l’objet d’un traitement architectural permettant le développement de plantes grimpantes localisées sur toute la hauteur des escaliers de secours.

Ainsi le projet de centre de données sera conforme aux obligations contenues dans les Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP) de la communauté d’agglomération de Paris Saclay et du futur Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Villebon-sur-Yvette.

l'enquête publique

L'enquête publique est une procédure règlementaire assurant l'information, la participation du public ainsi que la prise en compte de l'intérêt des tiers lors de l'élaboration des décisions susceptibles d'affecter l'environnement. Elle est dorénavant appelée enquête environnementale et est codifiée sous les articles L123 et R123 du code de l'environnement. Dans le cadre de l'enquête dont la durée est fixée par l'autorité organisatrice dans son arrêté d'ouverture, l'information du public est assurée au moyen du dossier d'enquête mis à disposition sur le ou les lieu(x) d'enquête et sur internet. Toute personne qui le souhaite peut participer à l'enquête en déposant une contribution sur les registres ouverts à cet effet sur le ou les lieu(x) d'enquête et par voie numérique. Elle peut aussi dialoguer avec le commissaire enquêteur au cours de ses permanences tenues généralement en mairie.

Arrêté Préfectoral du 29/05/2024

Siège de l'enquête publique

Lieu d'enquête

Le commissaire enquêteur

L'enquête publique est conduite et animée par un commissaire enquêteur. Personnalité neutre et indépendante, inscrite sur les listes d'aptitude au titre de l'année, le commissaire enquêteur est désigné par le président du Tribunal administratif ou dans certains cas par le Préfet. Garant du bon déroulement de la procédure d'enquête, le commissaire enquêteur recueille l'ensemble des contributions du public exprimées par écrit, par voie numérique ou lors des permanences durant l'enquête et rend à l'issue de celle-ci son rapport et conclusions motivées.

En savoir plus sur les commissaires enquêteurs : www.cnce.fr

Le commissaire enquêteur a été désigné par la décision n° E24000030/78 du président du Tribunal Administratif de Versailles.

Monsieur Jean-Yves COTTY - Inspecteur honoraire de l’éducation nationale (ER)

Moyens de participation

Les observations et propositions peuvent être déposées sur ce registre numérique, ou envoyées par e-mail (pref91-colt-dcs-france-villebon-sur-yvette@mail.registre-numerique.fr) pendant toute la durée de l'enquête publique. Elles peuvent être également déposées sur les registres « papier » prévus dans le lieu d'enquête, pendant les heures d'ouverture au public, au cours des permanences, ou être adressées à Monsieur le commissaire enquêteur, par courrier, avant la clôture de la procédure, au siège de l'enquête publique, Mairie de Villebon-sur-Yvette, Place Gérard Nevers, 91140 Villebon-sur-Yvette. Toute contribution exprimée selon des modalités non prévues ou reçues en dehors de la période d'ouverture de l'enquête ne sera pas prise en compte.

Permanences du commissaire enquêteur

Le commissaire enquêteur se tient à la disposition du public, sans rendez-vous, pour recevoir ses observations lors des quatre permanences indiquées ci-dessous.